Tre

J’ai beau rêver d’amour parfait,
De douleur tue et de manèges,
De ton corps le plus grand stratège
Serais-je encore et bien au fait.

J’ai beau penser qu’un jour d’automne
Emportera tous mes soucis,
Loin de ces gens et loin d’ici,
Jusqu’à ce que le glas ne sonne.

Écoutes l’eau, le vent, la pluie,
Car de mes sens ils sont le puit :
Je ne me fie qu’à la Nature.

Le temps coule en une rivière
Qui se fiche de nos prières :
Vivons la vie en Aventure.

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s