Ensomhet

La solitude est une amie

Qui se déguise en ennemie,

Car l’on ne sait jamais pourquoi

Il fait si froid dans son carquois.

Ceux qui savent être solitaires

Sont les êtres interstellaires :

Les mortels n’ont jamais trop su

Comment bien vivre à son insu.

 

J’ai tant rêvé mais la nuit noire

Me nourrit de son désespoir.

Reviens à moi, Ô Solitude;

Eh oui, sans toi, la vie est rude.

Il n’y a que toi que j’admire,

La vie sociale est bien la pire,

Et je suis trop intransigeant

Car je suis sûr d’haïr les gens.

 

L’Homme est le dernier des nigauds :

Seul ne veut porter son fardeau,

S’invente des boucs-émissaires

Et crée des bombes nucléaires.

Qu’il se rassure : il est bien seul

Quand on le lie à son linceul.

Un jour futur il adviendra

Que l’Homme sa place apprendra.

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s